Les agneaux...

Publié le par Onirix

Mardi 18 mars 2008.


Je suis en compagnie de P. un ex-ami que je n'ai pas vu depuis longtemps et d'autres personnes indéfinies; nous nous apprêtons à déjeuner en extérieur. Comme sur une aire de pic-nic, je remarque la présence d'une table* et de bancs en bois. Et quand je dis "aire" il s'agit bien de celà puisque des voitures passent à côté et autour de nous.
Mon ami demande : " On mange ici?" (repas)
C'est là que j'apperçois des moutons, ou plutôt une brebis et des agneaux *(2 ou 3). Les petits se faufilent entre mes pieds sous le regard soupçonneux de la mère. Elle fini par s'approcher de moi quand elle voit que je les flatte et qu'ils sont tout joyeux.
Je me retrouve ensuite chez P. à choisir des bandes dessinées dans un rayonnage; je prends la collection des XIII*


(Van Hamme, le dernier volet vient de sortir).
P. me propose d'échanger nos chaussures*, jaccepte avant de me rétracter en constatant que se sont des chausson en...LAINE (mouton).
Je me souviens avoir perdu ma veste quelque-part, P. m'explique que j'ai du l'oublier au...théatre. Effectivement, je la visualise, posée au beau milieu d'une scène de théatre. Il y a de la musique, une lumière feutrée, le spectacle ne doit, apparemment, pas tardé à commencer.
Je constate que la veste (vêtement) en question est en fait mon gilet en laine. Je sais que je suis aux FOLIES* BERGERES* (!!!)
Je me retrouve ensuite en bas de chez moi, je sais que c'est le matin en raison de l'ombre qui se lève; je croise un  homme et lui demande l'heure. Il me répond " 40*"... je le regarde et lui redemande sur un ton humoristique : " 39-40* ?" (en faisant référence à la seconde guerre mondiale). Il rit et s'en va...
Avant de suivre le fil symbolique de ce rêve, je tiens à préciser que l'ami dont il est question ainsi que sa femme travaillaient, à l'époque ou je les voyais encore, dans des théatres mondialement réputés : le moulin rouge pour lui et les...folies bergères pour elle...


Inutile de préciser que tout tourne autour du mouton (brebis, agneaux, chaussons de laine, gilet en laine, bergère).

Table : (plus tard)



Agneau (brebis) :
Il incarne la victoire du renouveau, celle de la vie sur la mort dans toutes les civilisations méditéranéennes (nomades et sédentarisées) où il fait fonction de victime propiatoire pour le salut du sacrificateur. On le retrouve jusque dans la culture mythologique grecque(culte de Dyonisos).
Chez les israélites il représente en premier lieu le membre du troupeau de Dieu protégé par les bergers. Cette image de victime sacrificielle sera reprise par le christianisme et l'islam.
(voir Pâques). Le sang de l'agneau est comme le sang du Christ : salvateur et régénérateur, mais aussi protection contre le mal. Le sang de l'agneau agit comme un décapant, il lave des fautes; c'est le grand blanchisseur de l'humanité.
Certains, dont René Guénon, ont fait le rapprochement phonétique avec Agni dieu du feu de l'Inde védique, lequel est d'ailleurs porté par un bélier d'obédience solaire. (voir bouc émissaire)

Treize :
Nombre funeste, il est le plus souvent rapproché de la cène (dernier repas du Christ) et de la trahison de Judas. Cependant, le treizième dans un groupe apparait aussi dans l'antiquité comme le plus puissant; tel est le cas de Zeus dans le cortège des 12 dieux, au centre desquels il siège. Idem dans la légende celtique Arthurienne, le soleil et les douze signes du zodiaque...
Le treize marque une évolution fatale vers la mort (inévitable) comme l'achèvement d'une puissance qui a fait son temps ou dépassé ses limites. Quand l'action de la créature se désharmonise de la loi universelle.
Fondamental et sacré chez les aztèques, il est ni plus ni moins que le nombre du temps...
L'arcane XIII du tarot (le seul sans nom), représente un squelette fauchant des têtes enterrées (moissons?); il faut y voir moins une fin qu'un recommencement après l'achèvement d'un cycle.

Chaussure :

En rapport avec le pied  instrument de la marche et symbole du départ mais aussi de l'arrivée ( commencement et fin, le pas commence avec un pied et se termine par un autre).
Le pied de l'homme laisse son empreinte sur des sentiers (bon ou mauvais) qu'il choisit en fonction de son libre arbitre. Ceci explique les rites de lavement des pieds qui marquent une purification.
La chaussure symbolise l'affirmation sociale, l'autorité, ainsi que l'idée de liberté. (A Rome les esclaves allaient pieds nus). Marcher avec des chaussure c'est prendre possession de la terre; droit de propriété.
Dans l'Islam l'étranger doit franchir déchaussé le seuil de la maison de son hôte pour montrer qu'il ne revendique aucun droit de propriété. Le sol de la mosquée n'appartient pas aux hommes aussi doivent-ils être déchaussés pour pouvoir y marcher.

Berger(e) :
Protecteur du troupeau, son image est chargée de symbolisme religieux; ainsi c'est Dieu qui guide et veille sur son peuple (psaumes).
Le symbolisme du berger comporte un sens de connaissance intuitive et expérimentale.
Il veille...vigilance, il reste à l'affut du danger qui menacerait son troupeau.
Il est éveillé et il voit. Il exerce une protection liée à une connaissance. Il sait quelle nourriture convient aux animeaux dont il a la charge.
Il est un observateur du ciel, du soleil, de la lune et des étoiles; il peut prévoir le temps et les évènements.
Il discerne les bruits et entend venir les loups ou bêler la brebis égarée.
En raison des différentes fonctions qu'il exerce, il apparait comme un sage, dont l'action relève de la contemplation et de la vision intèrieure

Folie (fou) :
L'inspiré, le poête, l'initié, paraissent souvent pour des fous, par quelques aspects de leur comportement, car il échappent aux normes communes.
"Rien ne parait plus FOLIE que la sagesse, pour qui ne connait que le bon sens"
Un conte peule raconte qu'il existe 3 sortes de fous : Celui qui avait tout et qui perd tout ; celui qui n'avait rien et qui acquiert tout ; et le fou malade mental. Si on doit en ajouter une quatrième ce serait celui qui sacrifie tout pour acquérir la sagesse, l'initié exemplaire.
Au tarot, à l'inverse du treize qui n'a pas de nom, le fou (mat) est le seul arcane majeur à ne pas porter de numéro ; 0 ou 22 ?
Le fou est hors les murs de la raison, hors les normes de la société, mais il était le plus proche conseiller du Roi...
Selon l'Evangile, la sagesse des hommes est folie aux yeux de Dieu et la sagesse de Dieu,  est folie aux  yeux des hommes...Derrière la folie se cache la transcendance.

Quarante :






 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article