Un suspect idéal / Sous le signe du bélier / Zombie Zoo

Publié le par Onirix

Au delà du rêve
UN SUSPECT IDEAL (1996)

Dans la nuit du 14 au 15 août 1996 (je me souviens précisément de la date, car celà correspondait au jour du onzième anniversaire du décès de mon père...)
Dans la "très ancienne" maison de campagne d'un ami, à quelques centaines de kilomètres de Paris, je m'endors sur le canapé face à la cheminée après avoir passé une soirée entre amis.
Je sombre dans le sommeil tout en ayant conscience d'être allongé sur le canapé.
Soudain je passe ma main droite dans le sol, de la tomette couleur brique d'époque (épique...au moins du 18ème !) : Un carrelage de formes géométriques hexagonales (6 côtés).
Juste pour vous décrire la scène...
J'ai parfaitement conscience, dans cet état sensoriel, d' être allongé sur ce divan sans savoir dans quel lieu je suis...
Je me retrouve plongé dans une obscurité totale face à une entité, invisible puisque je suis dans le noir, qui exhale le mal le plus profond.
Je m'entends crier  " Tu dois obéir au plan de Dieu ! ! ! !" ( ça ne s'invente pas...)

Aussitôt, je retire ma main droite du carrelage et me réveille instantanément. Je mets quelques instants à m'en remettre avant de me rendormir...
Toute cette nuit fut remplie de rêves discontinus et cauchemardesques dans lesquels j'étais confronté à un individu qui me pourchassait. Il était comme balafré et je savais que c'était une sorte de policier.
Des scènes de chaos nocturnes, caché entre des voiture qui brulaient ,et toujours la présence de ce sinistre personnage à mes trousses.
Parfois je m'envolais ( cours intérieure d' un immeuble), avant de me retrouver en train de marcher dans une sombre ruelle.
D'une fenêtre allumée du premier étage d'un immeuble, j'apperçois deux hommes en train de parler. Je ne vois pas leurs visages, juste leurs chemises blanches, cravattées de noir.
J'entends l'un d'eux prononcer un nom : " KAISER SOSY ! "

Réveille.

Je regarde alors le sol au dessous de moi et remarque un carrelage marqué de trois taches noires...
Le lendemain matin, un de mes amis qui dormait à l'étage supérieur, m'apprend qu'il avait  aussi fait des cauchemars toute la nuit. Il en était lui-même surpris, car il ne se souvient jamais de ses rêves...

Anecdote ou coïncidence, 3 jours plus tard, le dimanche 18 aout, alors que nous n'étions plus que deux dans la maison pour continuer les travaux ( les autres personnes étant parties), j'allume la télévision et apprends l'arrestation 5 jours plus tôt (13 août) d'un certain Marc Dutroux...du trou ? Beurkkk ! ! ! link et link











                                                SOUS LE SIGNE DU BELIER
(1997)

Je suis dans un lieu inconnu (en sous-sol) ou des personnes, semble-t-il pressées, voir stressées, se bousculent en pleine activité...
Je parle à l'une d'entre elle qui parait avoir une certaine autorité :
"Il s'agit d'une conjonction de planètes..."
En prononçant ces paroles, je visualise une scène du film de Stanley Kubrick 2001 l'odyssée de l'espace dans laquelle on voit, effectivement un alignement planétaire...
Mon interlocuteur répond, comme s'il parlait aux "ouvriers débordés" :
"Notre ami m'étonne ! "
Je sais que je suis dans l'attente d'un important rendez-vous...
J'entre ensuite dans une pièce apparemment vide, et commence à m'élever comme en état d'apesanteur. Lévitation.
Je parcours ainsi la pièce du sol au plafond, et finis par rester comme scotché dans un angle en haut.

Soudain apparait, envahissant la totalité du plafond, une gigantesque tête de bélier (Ares - Mars / guerre-conflit) formée dans un nuage de fumée...
Je pense savoir maintenant de qui il s'agit vraiment. Mais ça c'est pour plus tard....






ZOMBIE ZOO (décembre 2006)

Je suis seul dans une maison; j'ai la nette impression qu'il s'agit de la même maison dans laquelle j'ai passé  presque toutes  les vacances de mon enfance, c'est-à dire chez ma tante (paix à son âme).
Je sens arriver des "entités" plutôt mal famées : des zombies ?
Du coup je ferme portes fenêtres et volets pour mieux me protéger et conjurer leur arrivée... Peine perdue, la porte d'entrée s'ouvre brusquemement et ils commencent à défiler à la file indienne avant de disparaitre comme par enchantement dans " la chambre du fond ".
Alors je sors et j'apperçois venir au loin le reste de la troupe...
Je distingue aisément, de par sa taille, un de leurs éléments qui me semble être leur guide, leur chef.
Il porte un chapeau d'ailleurs (un couvre chef...) et ses yeux brillent de mille feux...
Il est accompagné d'une femme à l'aspect aussi érotique que diabolique avec des bas résilles et un aura proche du lubrique.
Au moment où ils sont presque arrivés à ma hauteur je remarque alors les panneaux indicateurs dont les noms demeurent flous dans mon rêve.
Mais je sais qu'ils cherchent "LA VILLE" ! ! !
De nature méfiante, je reste muet avant de me réveiller...
Je n'ai pu m'empêcher quand même de relier ce rêve à ce qui m'était arrivé quand j'étais tout petit...(voir  La Meute dans "  Au delà du rêve )
Et si les morts "nés" de la violence et de l'indifférence humaine en avaient marre de tout ce marasme égoïste ? Allez savoir dans l'ignorance qui nous gouverne...heu...nous manipule.
Et s' "Ils" venaient réclamer justice : La dette que chacun d'entre nous porte en lui en tant que complice de l'inhumanité qui règne, et continue à règner sur la terre des vivants faiseurs de mort ?
Il serait difficile de leur donner tort !
Certains professent qu' au "jour dit" (pourquoi pas aujourd'hui ?), les âmes nobles reviendraient dans la justice demander le pardon. Un justificatif de leur sacrifice.
Ca, c'est pas moi qui l'ai inventé...





Publié dans Cauchemardantesque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article