Le combat des chefs...

Publié le par Onirix

Alors ça, c'était vraiment un rêve sympa, fait dans la nuit du 9 au 10 janvier 2009. Si je le note, c'est qu'il était aussi très particulier dans son approche visuelle.
Deux sportifs français qui défraient depuis peu les feux de l'actualité étaient aux prises dans un duel "tennistique" proche de la fantasmagorie cinématographique des films de sabres qui abondent sur les écrans depuis les succès (mérités) de "Tigres et dragons" et "Héro"...

Voilà, dans ce rêve je ne suis qu'un observateur ramené au rang d'un téléobjectif qui observe et focalise un match entre Jo Wilfried Tsonga et Gilles Simon (actuels 7ème et 8 ème au classement mondial pour les profanes).
Extraordinaire confrontation qui se déroulait sur une surface sans limite...sans lignes !


Une intensité foudroyante ! Des gestes et mouvements d'une souplesse, d'une agilité, et d'une rapidité stupéfiante... une classe...royale ! ! !
Mais le mieux, c'était les zooms et ralentis qui m'ont justement fait penser au cinéma hong-kongais.
Un véritable florilège d'actions de jeu dignent des meilleurs gymnastes; tout ça pour éviter la balle que chaque adversaire semblait vouloir lancer sur son rival, et à lui de l'éviter dans des postures défiant parfois toute les lois  de la physique...
Et là fusaient des ralentis et focus sur la balle, qui donnait l'impression d'être animée de sa propre volonté de décider dans quel camp le sort allait en être jeté...MAGNIFIQUE ! ! !

A un moment donné, le second joueur pré-cité a semblé faire preuve d'une certaine négativité ou manque de fair-play...
Qu'en serait-il si ces deux amis dans la vie se rencontraient en match ?
Par exemple au cours de l'open d'Australie qui se déroule actuellement et dans lequel ils sont inscrits dans le même tableau...
C'est la raison pour laquelle j'ai finalement décidé d'écrire ce rêve.
Car si c'est le cas, je miserai volontier une pièce sur "logical Tsong"...
Sinon (pas Simon), si je me plante, je me prendrai une super trempe et ce texte disparaitra. Dans le cas contraire, je passerai faire la quête; et alors préparez la monnaie, on ne sait jamais...
PS : J'attendrai quand même la fin de la saison, parce-que les perspectives (possibles) de Muuray et Nadal en (éventuels) quarts, c'est pas de la gnognotte...
...................................................................
C'est fait ! Miami premier avril 2009 ! ! !  ( pas mal comme poisson non? )
link




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article